Certificat Économie Énergie pour l’isolation et le calorifugeage

Certificat Économie Énergie pour le Secteur Résidentiel

Plus de détails sur les opérations, le matériel d’isolation et de calorifugeage en résidence

Règles d'éligibilité pour l'isolation des combles, toit, toitures

Cette opération s’applique aux bâtiments résidentiels existants. Ces travaux consistent à mettre en place une isolation thermique en comble perdu ou en rampant de toiture. Les conditions de la réalisation de ces travaux sont les suivantes :

  • Mise en place réalisée par un professionnel,
  • La résistance thermique R de l’isolation installée est supérieure ou égale à :

– 7 m².K/W en comble perdu,

– 6 m².K/W en rampant de toiture.

Nous avons basé nos calculs sur la fiche BAR-EN-101.

Règles d'éligibilité pour l'isolation sol ou plancher

Cette opération s’applique aux bâtiments résidentiels existants. Ces travaux consistent à mettre en place un doublage isolant sur/sous un plancher bas situé sur un sous-sol non chauffé, sur un vide sanitaire ou sur un passage ouvert. Les conditions de la réalisation de ces travaux sont les suivantes :

  • Mise en place réalisée par un professionnel,
  • La résistance thermique R de l’isolation installée est supérieure ou égale à 3 m².K/W.

Nous avons basé nos calculs sur la fiche BAR-EN-103.

Règles d'éligibilité pour l'installation de fermetures isolantes sur les fenêtres ou portes-fenêtre

Cette opération s’applique aux bâtiments résidentiels existants. Ces travaux consistent à mettre en place ou remplacer une fermeture isolante sur fenêtre ou porte-fenêtre existante. Les conditions de la réalisation de ces travaux sont les suivantes :

  • Mise en place réalisée par un professionnel,
  • La résistance thermique additionnelle de la fermeture isolante Δ R est telle que : – ΔR > 0,22 m².K/W

Nous avons basé nos calculs sur la fiche BAR-EN-108.

Règles d'éligibilité pour le calorifugeage d'un réseau hydraulique de chauffage

Cette opération s’applique aux bâtiments résidentiels existants. Ces travaux consistent à mettre en place une isolation sur un réseau d’eau chaude sanitaire existant situé hors du volume chauffé et alimenté par un système collectif maintenu en température (bouclé ou tracé). Les conditions de la réalisation de ces travaux sont les suivantes :

  • Mise en place réalisée par un professionnel,
  • Le réseau d’eau chaude sanitaire est situé hors du volume chauffé,
  • Le volume chauffé est défini au fascicule 1 des règles Th-U utilisées dans la méthode de calcul Th-C-E ex prévue par l’arrêté du 13 juin 2008 relatif à la performance énergétique des bâtiments existants de surface supérieure à 1000 mètres carrés, lorsqu’ils font l’objet de travaux de rénovation importants et approuvée par l’arrêté du 8 août 2008,
  • L’isolant est de classe supérieure ou égale à 3 selon la norme NF EN 12 828.

Nous avons basé nos calculs sur la fiche BAR-TH-115.

Règles d'éligibilité pour le remplacement de fenêtres ou portes-fenêtre

Cette opération s’applique aux bâtiments résidentiels existants, sauf des parties communes non chauffées. Ces travaux consistent à mettre en place une fenêtre, fenêtre de toiture ou porte-fenêtre complète avec vitrage isolant. Les conditions de la réalisation de ces travaux sont les suivantes :

  • Mise en place réalisée par un professionnel,
  • Le coefficient de transmission surfacique Uw et le facteur solaire Sw sont :

– pour les fenêtres de toiture : Uw ≤ 1,5 W/m².K et Sw ≤ 0,36.

– pour les autres fenêtres ou portes-fenêtres :

– Uw ≤ 1,3 W/m².K et Sw ≥ 0,3 ;

– ou Uw ≤ 1,7 W/m².K et Sw ≥ 0,36.

Nous avons basé nos calculs sur la fiche BAR-EN-104.

Règles d'éligibilité pour l'isolation de toitures terrasses

Cette opération s’applique aux bâtiments résidentiels existants. Ces travaux consistent à mettre en place d’un doublage extérieur isolant en toiture terrasse. Les conditions de la réalisation de ces travaux sont les suivantes :

  • Mise en place réalisée par un professionnel,
  • La résistance thermique R de l’isolation installée est supérieure ou égale à 4,5 m².K/W.

Nous avons basé nos calculs sur la fiche BAR-EN-105.

Règles d'éligibilité pour l'isolation des murs ou façades

Cette opération s’applique aux bâtiments résidentiels existants. Ces travaux consistent à mettre en place un doublage isolant (complexe ou sur ossature) sur mur(s) en façade ou en pignon. Les conditions de la réalisation de ces travaux sont les suivantes :

  • Mise en place réalisée par un professionnel,
  • La résistance thermique R de l’isolation installée est supérieure ou égale à 3,7 m².K/W.

Nous avons basé nos calculs sur la fiche BAR-EN-102.

Règles d'éligibilité pour le calorifugeage d'un réseau eau chaude sanitaire

Cette opération s’applique aux bâtiments résidentiels existants. Ces travaux consistent à mettre en place une isolation sur un réseau hydraulique de chauffage existant, situé hors du volume chauffé, pour un système de chauffage collectif. Les conditions de la réalisation de ces travaux sont les suivantes :

  • Mise en place réalisée par un professionnel,
  • Le réseau hydraulique de chauffage est situé hors du volume chauffé,
  • Le volume chauffé est défini au fascicule 1 des règles Th-U utilisées dans la méthode de calcul Th-C-E ex prévue par l’arrêté du 13 juin 2008 relatif à la performance énergétique des bâtiments existants de surface supérieure à 1000 mètres carrés, lorsqu’ils font l’objet de travaux de rénovation importants et approuvée par l’arrêté du 8 août 2008.

Nous avons basé nos calculs sur la fiche BAR-TH-131.

Nos installateurs

Afin de vous garantir une installation de qualité, nous portons attention à nos installateurs professionnels. Nous vérifions régulièrement les compétences et le savoir-faire des professionnels que nous vous conseillons.

Notre service en ligne recherche l’installateur le plus adapté aux travaux demandés. Votre satisfaction est importante, c’est pourquoi nous mettons des moyens en œuvre pour vous garantir un résultat de qualité. Ainsi, vous économisez votre argent et de l’énergie.