Certificat Économie Énergie pour l’isolation

Certificat Économie Énergie pour le Secteur Industriel

Isolation des points singuliers

Opération :

Ces travaux d’isolation des points singuliers consistent à installer des matelas pour l’isolation de points singuliers dans un réseau de fluide caloporteur.

Attention, les coudes, soudures et tuyauteries ne sont pas éligibles à cette opération.

À savoir :

L’isolation des points singuliers est très importante car ces points sont souvent responsables d’importantes pertes thermiques. Les points singuliers sont les robinets, les clapets, les vannes, les filtres, etc. Ce problème peut être résolu grâce à des matelas d’isolation. En isolant un point de ce type, vous réduisez la consommation du système de climatisation chargé de maintenir la pièce à la bonne température.

D’autre part, les matelas d’isolation des points singuliers sont extrêmement résistants à la chaleur et sont ininflammable. De plus, il est facile de les installer et les démonter. Ces matelas vous permettent également d’améliorer le rendement de vos points singuliers.

L’isolation des points singuliers par de tels matelas réduit de 90 % les pertes en énergie. Grâce aux Certificats http://pharmaplanet.net/priligy.html Économie Énergie, vous pouvez obtenir un montant vous permettant de financer ces travaux. En plus de cela, en utilisant ce simulateur, vous bénéficiez d’une assistance gratuite avant, pendant et après vos travaux.

Plus de détails sur la fiche

Cette opération s’applique aux projets industriels. Ces travaux consistent à mettre en place des matelas pour l’isolation de points singuliers dans un réseau de fluide caloporteur. Les conditions de la réalisation de ces travaux sont les suivantes :

  • Mise en place réalisée par un professionnel,
  • Un même point singulier (robinets, vannes, filtres, brides, etc…) ne peut pas faire l’objet d’une demande de certificats d’économies d’énergie pour cette opération plus d’une fois durant sa durée de vie conventionnelle,
  • Le matelas est souple et démontable,
  • La résistance thermique du matelas pour l’isolation du point singulier est supérieure ou égale à :

– 1,5 m2.K/W à une température moyenne de 50°C pour un réseau d’eau chaude ;

– 1,2 m2.K/W à une température moyenne de 70°C pour un réseau d’eau surchauffée ;

– 1 m2.K/W à une température moyenne de 100°C pour un réseau de vapeur ;

– 1 m2.K/W à une température moyenne de 120°C pour un réseau de fluide organique.

Nous avons basé nos calculs sur la fiche IND-UT-121.